Véritable OVNI apparu avec le développement fulgurent des réseaux sociaux, le community manager s’est peu à peu imposé comme un acteur indispensable du secteur du webmarketing. Coup d’œil sur ce métier de plus en plus populaire auprès de la jeune génération ultra-connectée.

Community manager : un vrai métier

Celles et ceux qui se lancent dans le community management se rendent rapidement compte qu’il s’agit d’un véritable métier qui fait appel à des compétences pointues. En effet, dans une relation dématérialisée entre une entreprise et ses clients, les réseaux sociaux constituent un vecteur privilégié pour humaniser les différentes interactions. Le community manager est également en charge de la fidélisation des clients sur les réseaux sociaux par le biais d’actions marketing ciblées et une animation en continu. Avec la place de plus en plus importante que tiennent les réseaux sociaux dans le quotidien de la population, le community manager est en quelque sorte un responsable de communication dédié. Avec les argumentaires à développer et l’animation à assurer conformément à l’image de l’entreprise, c’est un métier bien éloigné des habitudes quotidiennes en tant que simple utilisateur.

Community management : assurer une e-réputation irréprochable sur les réseaux sociaux

Avec comme objectif fixé d’accroître la réputation de l’entreprise auprès des différentes communautés ciblées, le community manager a également la lourde tâche de garantir une e-reputation aussi irréprochable que possible dans un domaine où les buzz peuvent avoir des conséquences dramatiques. En sélectionnant des blogueurs et des Youtubeurs reconnus, il pourra demander la création d’un contenu dithyrambique de manière à entretenir une image positive. Le community manager doit parallèlement être capable de mener une communication de crise lorsque l’image de son entreprise est menacée. Il faut ajouter à tout cela une bonne disposition à l’humour et aux mots d’esprit pour que les communications avec le public aient la possibilité de créer un buzz et ainsi faire de la publicité à moindre coût.