Une newsletter ou lettre d’information est un courrier adressé à des clients, des prospects ou tout simplement des internautes qui se sont inscrits à la liste d’une entreprise, d’un site d’actualité, d’une boutique en ligne ou de toute autre personne physique ou morale désireux de communiquer. Pour rentabiliser chaque envoi, il est essentiel de respecter des règles de base.

Éviter l’écueil du spam

L’obtention d’une adresse e-mail qui fera partie de votre liste de diffusion doit toujours se faire de manière volontaire, soit par le landing page d’une publicité en ligne, soit par une page particulière du site web, ou tout simplement sur un formulaire disponible en page d’accueil. Ces adresses ne doivent sous aucun prétexte être monnayées sous peine de se voir rapidement classer comme spam lorsque la personne concernée recevra trop de courriers indésirables.

Consacrer du temps à la définition de l’objet de la newsletter

Le premier élément qui se présente à l’internaute est l’objet. Parmi les dizaines de courriers électroniques, c’est l’objet qui lui permet de faire un premier tri. Si vous avez opté pour une phrase qui risque de se noyer dans la masse, la newsletter a bien des risques de ne pas être ouverte. Annoncez au premier abord le contenu du courrier de masse en évitant les banalités, à l’exemple de « Courrier nº XX de l’entreprise YY ». Prenez le temps qu’il faut pour trouver une formule percutante. Annoncez d’ores et déjà les promotions, les bons plans ou les nouvelles qui peuvent intéresser l’internaute.

Garder un bon équilibre entre texte et image

Il est primordial de préserver un bon ratio entre le texte et les images pour que votre newsletter ne soit pas automatiquement traitée comme spam par les robots des messageries. C’est notamment le cas lorsqu’il n’y a que des images. Une intégration HTML bien effectuée permet de préserver un visuel conforme à votre charte graphique. N’hésitez pas à utiliser des templates si vous n’avez pas les compétences techniques nécessaires.