Il n’y a pas longtemps, Google a levé le voile sur Google Photos, un concurrent idéal pour les autres services de stockage en ligne : Dropbox et iCloud. Ce service du géant de Mountain View combine trois atouts indéniables : la gratuité, l’illimité, et la facilité d’accès. La combinaison de ces trois caractéristiques permet de conserver en toute sécurité vos chères photos.

Toutefois, il convient de dire que ce nouveau produit de Google, n’est pas aussi nouveau qu’il le laisse entendre. En effet, il existait bien avant son annonce effectuée il y a quelques jours. Auparavant, Google Photos était inclus dans le réseau social Google+. Il s’avère dans le cas présent que le géant de Mountain View n’a fait que l’extraire pour lui offrir une plus grande autonomie.

Dans le contexte présent, on est en droit de se demander ce qu’il en sera de ce service de stockage de Google, dans le futur. Et ce d’autant plus que Vic Gundotra, le premier responsable et l’un des créateurs de Google+, a décidé de quitter la société il y a juste quelques mois de cela. Les divers bruits de couloir ont d’ailleurs laissé sous-entendre que Google+ connaîtrait le même sort qu’Orkut. Il y a un an de cela, son propriétaire a décidé de mettre fin à l’existence de ce réseau social. En plus, l’absence de réaction et de démenti de la part de Google tend à renforcer les sous-entendus lancés par ces rumeurs, certes sans preuves, mais disposant d’une certaine pertinence.

Toutefois, il semble que Bradley Horowitz, le responsable du réseau social Google+, ait tenu à clarifier les choses. Lors d’une interview accordée au Medium.com, il a affirmé que le réseau fonctionne encore, et que leur but n’est pas d’en terminer avec leur bébé. Il a aussi laissé entendre que quelques modifications pourraient survenir au sein de cette plateforme. Fort de ses trois années d’existence, le réseau social se serait doté d’une quantité conséquente de connaissances. Ces dernières lui permettraient de s’affiner dans ce qu’attendraient réellement les internautes d’un tel réseau social.

La collections, est un bel exemple de ces changements à venir. Cette fonctionnalité innovante de Google+, permet de regrouper les utilisateurs autour de leurs intérêts communs.

Toutefois, on ne peut pas nier les évidentes ressemblances entre –Collections, Pinterest, et Pearltrees.

Tout ceci pour dire qu’en définitif, Google+ survivra sûrement encore longtemps, malgré les rumeurs qui annonçaient sa mort imminente. Au contraire, ce réseau social compte s’adapter aux usages, et mettre en exergue ses compétences.