À la différence d’un site entièrement personnalisé où le script de tracking est implanté exactement là où Google doit surveiller, un site WordPress est quelque peu différent. Voici un article pour vous aider à exploiter au mieux les possibilités de Google Analytics.

Faire appel aux plug-ins pour implanter le script de tracking

Google Analytics est un puissant outil qui permet de surveiller votre site web grâce à la présence d’un script qui suivra pas à pas la fréquentation des différentes pages. Sur un site WordPress, la complexité de la structure rend difficile la mise en place, à moins d’avoir des connaissances pointues en programmation. Le mieux est de faire appel à un plug-in qui facilitera le paramétrage. Une implantation manuelle dans le header de WordPress est tout à fait possible, mais il est alors particulièrement difficile en plus des risques de porter atteinte à la stabilité du site. L’un des plug-ins les plus populaires, Google Analytics by Yoast, permet de sélectionner les pages à suivre et à exclure.

Profiter pleinement des statistiques de Google

Une fois le plug-in installé, il vous faudra créer un compte Google Analytics si vous ne l’avez pas déjà fait. Il suffira par la suite de vous rendre dans l’onglet correspondant dans le tableau de bord pour afficher les chiffres de la fréquentation de votre site WordPress. En premier lieu, vous allez connaître le nombre de visiteurs qui ont consulté votre site avec l’affichage du temps moyen passé dessus. Vous saurez également la proportion des nouveaux visiteurs. Si ces derniers sont en grand nombre, cela signifie que votre site ne fidélise pas les internautes. Ces informations donnent une idée globale du trafic. Par la suite, une surveillance en temps réel du trafic est aujourd’hui disponible, ainsi qu’une présentation des données démographiques et des centres d’intérêt des visiteurs. Enfin, Google Analytics vous montre les mots-clés qui sont les plus probants et vous aident à affiner votre stratégie de référencement.