C’est pour de multiples raisons que WordPress est devenu le CMS le plus populaire. Si vous êtes sous un autre CMS très utilisé, à savoir Joomla, et que vous souhaitez basculer, sachez qu’il est tout à fait possible d’effectuer la migration.

Première étape : installer le CMS WordPress

La simplicité d’utilisation et le dynamisme de la communauté sont les principales raisons du succès de WordPress auprès des développeurs et des webmasters. La première étape à réaliser lors de la migration d’un site est d’effectuer l’installation de WordPress sur le serveur. Pour éviter les déconvenues, il est vivement conseillé de faire un test en local pour valider toutes les démarches. EasyPHP, disponible à la fois sous Windows et sous Linux, est un excellent logiciel pour simuler un serveur. Prenez également la peine d’effectuer la sauvegarde de votre base de données sous Joomla pour faciliter la restauration en cas de problème. Il est aussi conseillé de conserver l’intégralité du site Joomla, même après la migration, jusqu’à ce que le nouveau site soit entièrement fonctionnel et éprouvé.

Deuxième étape : utiliser une extension pour faciliter la migration

La migration manuelle d’un site Joomla vers WordPress est possible, mais plutôt fastidieuse. FG Joomla to WordPress est un plug-in très populaire qui facilite considérablement l’importation des données. Après l’avoir installé, renseignez les informations de connexion, du serveur et de la base de données, puis sélectionnez les différentes options concernant l’importation des articles et des médias. Après l’importation, il est indispensable de supprimer les préfixes qui ont été apposés aux différentes catégories. Pour les sites de vente en ligne, passer de VirtueMart à WooCommerce, les deux extensions les plus connues, se fait également avec FG Joomla to WordPress, mais dans sa version premium. La mission de migration est une opération qui reste risquée. N’hésitez pas à recommencer plusieurs fois les manœuvres sur EasyPHP pour en garantir la réussite sur le serveur distant.