En France, le petit robot vert occupe 70 % du marché et domine largement le marché des terminaux mobiles. Le système d’exploitation mobile de Google se positionne loin devant celui d’Apple.

Android avance, Apple et Windows reculent

Avec une hausse de 5,1 % par rapport à l’année dernière, le système Android confirme largement sa position en tête des systèmes d’exploitation mobiles. Il caracole en tête avec 69,9 % du marché et se positionne loin devant le système propriétaire d’Apple, iOS. Ce dernier enregistre même un recul de 2,4 % pour se positionner à 20,5 %. Le plus grand perdant de cette bataille est le géant de Redmond. Microsoft n’occupe plus désormais que 8,7 % du marché, contre 11,6 % l’année dernière. Ce dernier espère néanmoins redresser la pente en unifiant son univers logiciel. Les terminaux mobiles et les PC fonctionneront en effet sur la même base de Windows 10.

Android profite de l’explosion des terminaux mobiles d’entrée de gamme

Alors qu’Apple ne se consacre qu’au seul marché du haut de gamme avec ses modèles iPhone et iPad, Android profite allègrement de l’apparition des centaines de modèles d’entrée de gamme qui se négocient à partir de 100 euros. La marque franco-chinoise Wiko a considérablement participé à l’avènement de ces modèles abordables. D’autres constructeurs comme Alcatel ou encore Archos ont profité de la brèche ouverte pour vendre leurs propres modèles. Pour Apple, le modèle le moins cher parmi les smartphones est accessible à partir de 500 euros. Dans le monde, seul le Japon voit la domination de la marque à la pomme où il accapare 54 % du marché.  Chez nos voisins espagnols, Android est installé sur plus de 86 % des modèles vendus. Cette proportion est de l’ordre de 72 %.