Cette année, on a vu se développer le secteur de l’e-commerce. Les professionnels ne cessent d’innover afin d’offrir aux consommateurs des services de qualité. Une véritable évolution a eu lieu dans l’univers de l’e-commerce. Les nouvelles technologies ont fait leur apparition. Ce qui a le plus marqué le marché est sûrement le rachat d’hybris par SAP en 2013.

D’autres acquisitions ont permis à différents groupes de croître ces dernières années. Tous les secteurs d’activité sont concernés par cette évolution, dont l’univers de l’automobile ou encore le mobilier. Parmi les experts dans le secteur des pièces auto, on retrouve le site marchand acheterfreins.fr.

Le B2C, au cœur de toutes les stratégies des marques

Le B2C est sans aucun doute le terrain de jeu le plus concurrentiel des boutiques en ligne. Certaines solutions e-commerce se démarquent. On note particulièrement SalesForceCommerce Cloud. Bien qu’Hybris ait pu s’en sortir face à cette concurrence, il a encore du mal à s’imposer dans ce domaine.

Quant à Magento, on constate qu’il s’est positionné sur le middle market. Par ailleurs, le domaine qui a le plus progressé ces dernières années est sûrement le B2B.

Quel est l’enjeu du B2B ?

L’évolution du paysage des solutions e-commerce est incertaine sur ce segment. Jusqu’à présent, SAP Hybris était le leader dans le domaine. Par ailleurs, Magento s’avère être une alternative de choix pour les entreprises B2B souhaitant franchir le pas, ceci à moindre coût.

SalesForce proposent quant à lui des options assez limitées. Par ailleurs, il reste une solution adaptée pour les professionnels voulant débuter dans ce secteur.

Le Cloud, une solution incontournable pour les sites marchands

La majorité des éditeurs se sont aujourd’hui tournés vers les offres Cloud. Si Demandwae était le seul à proposer une approche SAAS, en 2014, d’autres se sont lancés, dont Magento Cloud Edition ou encore SAP Hybris Commerce.

Ces offres permettent en outre d’associer la flexibilité d’un outil on-permise et ses capacités d’extensions par l’intégration de fonctionnalités spécifiques.