Huawei, Lenovo, mais aussi OnePlus, Meizu et Xiaomi sont quelques-unes des marques de smartphones qui partent aujourd’hui à la conquête du marché européen. Parmi les arguments les plus séduisants, un prix abordable et une puissante configuration attirent de plus en plus de Français.

Des modèles chinois toujours plus performants

Autrefois, on associait les marques chinoises à une fabrication low cost et de mauvaise qualité. Aujourd’hui pourtant, les modèles de smartphones originaires de l’Empire du Milieu grappillent des parts de marchés aux marques historiques comme Samsung ou Apple. De 0,1 % en 2010, les marques chinoises atteignaient en 2015 6 % des ventes. Au fil des années, le design et la performance des smartphones haut de gamme chinois ont évolué, s’alignant sur les modèles phares des grandes marques tout en contenant leur prix dans une fourchette accessible au plus grand nombre. Et l’opération de charme continue, car de nouveaux arrivants comme OnePlus, Xiaomi ou Meizu cassent littéralement les prix.

Wiko : des smartphones chinois battant pavillon français

Wiko, une entreprise basée à Marseille, a révolutionné le monde du smartphone en proposant des modèles abordables qui ont alors permis aux consommateurs d’en acheter sans souscrire à un abonnement auprès d’un opérateur. Avec des modèles entièrement fabriqués en Chine, mais configurés pour un fonctionnement optimal en France, la société marseillaise réussit à s’imposer et réussit l’exploit de dépasser le géant Apple en termes de vente. En effet, en 2015, Wiko accapare 17 % du marché et se place juste derrière Samsung. Autre avantage de Wiko, il a popularisé l’usage du double SIM qui permet à son utilisateur d’utiliser simultanément son numéro personnel et professionnel. Il permet également de profiter de deux forfaits distincts en même temps. D’autres marques comme Archos ont suivi la voie de Wiko, mais sans rencontrer le même succès.