Avec plus de 300 millions de mobiles vendus tout au long de l’année 2016, Samsung conforte sa position en tant que leader du marché, devant le géant de Cupertino. Les chiffres publiés par IDC confirment également la très bonne santé des firmes chinoises.

Plus de 1,4 milliard d’unités vendues en 2016

Le cabinet IDC qui a publié le chiffre des ventes de smartphones annonce 1,432 milliards d’unités qui ont été expédiées tout au long des douze mois, ce qui représente une hausse remarquable de 10 %. Avec ses 324 millions de téléphones vendus, Samsung truste 22,7 % du marché mondial et enregistre par la même occasion une hausse de 2 %. À la deuxième place, Apple augmente ses ventes de 20 % par rapport à 2014 et occupe 16 % du marché. L’entreprise a réussi à écouler 230 millions d’unités de ses iPhones. À la fois rudement concurrencé par Apple dans le secteur du haut de gamme, et par les marques chinoises dans les modèles d’entrée et moyen de gamme, Samsung doit aujourd’hui batailler sur plusieurs fronts pour garder sa place.

Les marques chinoises à l’assaut du marché mondial

Les trois places derrière les deux géants coréen et américain sont dominées par des marques chinoises. À la troisième marche du podium se trouve ainsi Huawei qui expédie 106 millions de mobiles, soit 7,4 % de part de marché. Avec une hausse de 44 %, c’est l’entreprise qui progresse le plus. En quatrième position, Lenovo augmente ses ventes de 24,5 % avec 74 millions de pièces. Et en cinquième position, c’est le nouveau challenger Xiaomi qui témoigne de l’insolente progression des marques originaires de l’Empire du Milieu. S’il réalise encore 90 % de ses ventes au sein même de la Chine, son offensive à l’international promet une expansion rapide.