Les mèmes sont aujourd’hui partout sur les réseaux sociaux et les sites de partage. À la source de plusieurs faits qui peuvent être hilarants, inspirants ou parfois dégradants, les mèmes sont aujourd’hui des phénomènes de société.

Les mèmes, ces idées qui se propagent à vitesse folle

Sur Internet, un mème peut être de toutes les natures, une image, une vidéo, un lien ou un appel à l’action. Dans tous les cas, il se caractérise par une grande viralité auprès des réseaux sociaux et se retrouve souvent au cœur de l’actualité. Les mèmes les plus populaires sont aujourd’hui les plus hilarants, au gré d’un bêtisier ou d’un insolite, mais des appels à défi se manifestent également régulièrement et certains sont particulièrement dangereux pour ne citer que le binch drinking qui consiste à se filmer en train de boire rapidement une bouteille d’alcool. De fait, si les mèmes ont pour vocation l’amusement ou la conscientisation, ils peuvent avoir des conséquences désastreuses et démontrent alors parfaitement les deux faces d’Internet.

Retour sur les mèmes les plus célèbres

Le troll face est l’un des mèmes les plus célèbres. Représentant un visage dessiné grossièrement et riant sournoisement, ce mème a pour objectif de se moquer des faits qui se produisent sur Internet afin d’en faire ressentir le caractère absurde. L’Ice Bucket Challenge ou le chalenge du seau à glace a également été très populaire et a même vu la participation des célébrités comme Bill Gates ou Mark Zuckerberg. Le grumpy cat, un chat aux allures antipathiques, a fait la fortune de sa propriétaire en devenant un mème incontournable. En faisant le tour du monde, il a rapporté près de 100 millions de dollars à travers les publicités sur YouTube et les produits dérivés. Une chanson des années 80 interprétée par Rick Astley, Never Gonna Give You Up, a fait un retour en force sur Internet à travers de faux liens destinés à tromper et à amuser les destinataires. Le phénomène est dénommé rickroll.