Acteur historique de l’industrie vidéoludique, la firme japonaise Nintendo a marqué l’histoire avec ses consoles, mais l’absence de succès de son dernier produit, la Wii U, a plombé les comptes de l’entreprise. Pour remonter la pente et se diversifier, le géant nippon a prévu de sortir des titres sur smartphone en puisant dans son expérience.

Le premier jeu lancé en mars 2016

C’est par la voix de son directeur général Tatsumi Kimishima que Nintendo a fait savoir son intention de sortir son premier jeu sur smartphone au mois de mars de cette année 2016. Annoncée depuis octobre dernier, Miitomo, le titre basé sur l’interaction sociale de ses personnages, est largement inspirée du  Tomodachi Life qui est sorti sur Nintendo 3DS en 2014 et qui s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires. Il sera disponible gratuitement sur les plateformes Android et iOS, mais contiendra des achats in-game comme la grande majorité des hits aujourd’hui disponibles sur le marché.

Les terminaux mobiles dans la continuité des consoles

En dehors de Miimoto, au moins quatre autres titres seront publiés d’ici 2017, mais les personnages concernés n’ont pas encore été communiqués. Les fans attendent ainsi l’apparition des célèbres protagonistes comme Mario ou Zelda. En sortant des titres sur les smartphones et les tablettes, Nintendo ne compte pas s’élargir sur un nouveau marché, mais cherche plutôt à faire la promotion de ses consoles. Dans la foulée de l’annonce du jeu, la sortie d’une nouvelle console, aujourd’hui connue sous le nom de code NX, a été officialisée. Il est à rappeler que l’ancien directeur général Satoru Itawa, mort en 2015, n’a jamais été en faveur des jeux sur mobile, mais la donne est en train de changer. Le développement est assuré en partenariat avec une autre entreprise japonaise, DeNA, au sein de laquelle Nintendo est actionnaire minoritaire (10%).