On clique dessus sans réellement prêter attention, et pourtant, l’acceptation des conditions générales d’utilisation a de nombreuses implications dans notre vie privée et dans notre utilisation des services d’un site web. « Les nouveaux loups du web » est un nouveau documentaire qui se focalise sur ces conséquences dans notre quotidien.

Un documentaire éloquent sur les dessous du web

Sorti en salle dans en France le 6 janvier dernier, Les nouveaux loups du web est un documentaire de 1 h 17 diffusé aux États-Unis sous le titre original « Terms and Conditions May Apply » depuis 2013. Sous la direction de Cullen Hoback, le documentaire porte un regard acerbe sur les géants mondiaux comme Googleou Linkedin qui utilisent un langage particulièrement incompréhensible et des discours sans fin qui leur permettent au final une collecte légale des informations privées. Ces informations sont par la suite utilisées à des fins marketing et publicitaires.

Des interviews édifiants sur nos données personnelles

En acceptant les conditions générales d’utilisation et la politique de confidentialité d’un site web sans réellement y prêter attention, nous mettons à disposition des entreprises, mais aussi des gouvernements, une longue liste d’informations privées, tout cela en toute légalité puisque l’internaute a cliqué sur le bouton « Accepter ». Dans un langage didactique compréhensible, Cullen Hoback dresse un tableau édifiant des différents points évoqués dans ces conditions générales.

Les conditions générales d’utilisation : de nombreuses implications légales

Les conditions générales d’utilisation d’un service en ligne sont des textes juridiques valides, mais souvent rédigés à la limite de la légalité pour donner toutes les chances aux entreprises en cas de litiges avec les internautes. Il est ainsi conseillé, pour les services les plus délicats du moins (transactions financières, achat en ligne, réseaux d’échange et de partage), de consacrer du temps au décryptage des conditions pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.