Les internautes sont de nos jours de moins en moins patients et de plus en plus exigeants. Par ce fait, comme la majorité utilise des appareils mobiles pour se connecter, les impacts et résultats des emailing seraient limités si les messages n’étaient pas optimisés pour ce type de technologie. Leur consultation serait réduite avant même d’arriver à leur page de destination.

Adaptation inévitable !

Le nombre de navigations sur appareil mobile dépasse très largement celui sur un personnal computer (PC) ou un autre support fixe. Environ 70 % des internautes sur mobile suppriment directement un email juste pour la raison que leur mobile ne supporte pas l’affichage, selon une étude faite par un spécialiste en email marketing. De toute urgence, il faudrait par conséquent adapter les campagnes emailing à la version mobile pour arriver à des fins positifs.

Baisse du marché…

Comme leur appareil ne supporte pas le format de l’emailing, des internautes arrivent même au point de se désabonner. Le pourcentage pour ce cas dépasse très largement le taux moyen (0,5%) car il peut atteindre les 16%. C’est quand même une perte assez pertinente !

En dépit de ces problèmes d’affichage dus à une incompatibilité, un certain nombre de visiteurs insistent quand même pour lire un message. Effectivement, 45% attendront d’être installés sur un ordinateur pour ouvrir tardivement les emails, 23% feront une nouvelle tentative plus tard, et 9% insisteront pour lire les messages immédiatement. Pourtant, à la deuxième ouverture, le taux de conversion atteint juste les 8% sur les appareils mobile et 13% sur PC.

Par conséquent, il faut bien s’assurer pendant les tests de la qualité recherchée et désirée de l’affichage sur mobile, et même aller jusqu’à vérifier la compatibilité des pages de destination lors de la conception d’une campagne emailing. Votre campagne aura toutes ses chances si tout s’affiche correctement sur les appareils mobiles.

Pour finir, les utilisateurs d’aujourd’hui préfèrent éviter les expériences négatives sur les appareils mobiles (bugs, defaut d’affichage, pages blanches, …). Toute campagne emailing non optimisée ou mal configurée pour supporter les mobiles (tablettes, Smartphones, …) ne sera donc pas à l’abri d’un rejet par les internautes. Il revient alors aux e-commerçants de s’y préparer et de maximiser leurs chances, rien qu’en adaptant leurs campagnes emailing à la version mobile, afin d’informer correctement, rassurer et mettre à l’aise les visiteurs qui resteront bien sur leurs clients potentiels