Depuis plusieurs années déjà, Internet est l’un des outils les plus utilisés dans le monde. Cela a surtout commencé depuis l’avènement des réseaux sociaux. Internet permettait aux gens d’ignorer les distances. Il était possible entre des proches ou des amis séparés par des milliers de kilomètres de rester en contact permanent. Oui, Internet a rendu le monde plus petit. Une étude a été réalisée pour déterminer si oui ou non on pourrait se passer d’Internet.

Le concept d’Internet a été annoncé à partir des années 60. Ce sont les États-Unis qui avaient en premier proposé la théorie d’une communication par paquets. C’était en vue de pallier les limites de la communication radio et aussi pour avoir une plus grande rapidité de communication. En ce temps-là, le nom donné était ARPANet ou Advanced Research Projects Agency Network. L’invention de l’Internet sera donc attribuée aux Américains, malgré le fait que ce soit en Grande Bretagne, au National Physical Laboratory, que fut élaboré le premier réseau maillé fondé sur la transmission de datagrammes fonctionnel.

Dans le domaine professionnel, Internet a une importance capitale. Si on parle de bourse par exemple, une coupure d’Internet de 10 secondes serait quasiment une catastrophe de la même ampleur qu’une coupure totale d’électricité. Le cas est totalement similaire dans un aéroport ou sur la gestion des trains électriques. Tout cela pour dire que dans le domaine professionnel, y’a pas photo, Internet est indispensable.

L’étude s’est donc portée spécialement sur la vie quotidienne des particuliers. Dans la vie des jeunes comme des adultes, Internet à son importance, mais à quel point ? Un sondage a été effectué en Angleterre pour demander à des personnes ce qu’ils pensaient d’une coupure d’Internet. Bien évidemment, une très grande majorité des jeunes ont répondu « inacceptable ». Il faut dire que les jeunes et les adolescents utilisent Internet pratiquement 24 heures sur 24. Pour eux, c’est presque plus important que de manger. Dans le temps on disait qu’on peut vivre sans or, mais qu’on ne peut pas vivre sans eau. Aujourd’hui, certains pourraient affirmer que l’on pourrait vivre sans manger pendant une journée, mais pas sans Internet pendant une heure, et c’est vraiment du sérieux.

Pour les adultes aussi, près la moitié ont répondu de la même manière sur une coupure d’Internet. On avait demandé aux personnes de noter sur 100 leur degré de frustration en cas de coupure d’Internet. Deviner quoi ? La tendance s’élevait à plus de 80 %. Les gens estiment donc qu’une coupure d’Internet serait semblable à une panne prolongée de courant ou encore d’un retard de vol dans un aéroport.