La vulgarisation des filtres

Actuellement, tous les gadgets modernes dotés d’un appareil photo tels les téléphones, tablettes ou autres possèdent tous un système de filtrage intégré. Ce dernier permet de prendre à part une photo et de la customiser selon nos humeurs : couleurs fendues, noir et blanc, effets artistiques… Toute une panoplie d’options photographiques à notre porté. C’est un système très facile à utiliser et nul besoin de formation spéciale pour s’y appliquer. Il est ainsi devenu banal pour tout le monde de capturer une photo, de la transformer, et de l’éditer sur le même appareil. En un instant, les images sont diffusées sur les réseaux sociaux.

L’application des filtres sur les photos peut manipuler vos taux d’engagement

Mais en dépit de leur omniprésence actuelle, sous leurs airs inoffensifs, les filtres ne devraient pas être pris à la légère. En effet, bien qu’ils ne soient qu’une méthode de personnalisation des photos, ils affectent considérablement les engagements spécifiquement sociaux tels que les favorites/likes, les commentaires, et les vues. Aussi, l’utilisation des filtres contribue énormément à remonter la côte au sein des réseaux sociaux tels que Facebook.

Yahoo Labs, à cet effet, a mené des études concernant cette vogue sur près de 7 millions de photos publiques et il s’est avéré que les filtres augmentent l’engagement sur le site. Toujours d’après leur analyse, les images retouchées ont 21% de chance d’être regardées et 45% de probabilité de recevoir des commentaires ou des likes. Même si ces statistiques ont été tirées de Filckr, il n’y a aucun doute qu’elles sont aussi valables pour Facebook ou Instagram ou autres. Cependant, toujours d’après ces études, Yahoo Labs a confirmé que malheureusement ce ne sont pas tous les filtres qui sont bénéfiques aux engagements.

On note tout de même que les engagements répondent à certains critères d’esthétique, à savoir : les filtres qui favorisent le contraste tout comme ceux qui rectifient l’exposition sont beaucoup plus appréciés. Pareils pour ceux qui créent une ambiance chaleureuse avec des tons chauds. Ils sont préférés à ceux qui reflètent de la froideur avec des teintes glaciaires.

Ces recherches ont eu l’intention de trouver le rapport tacite entre contenu, composition, et engagement social. Et les conclusions qualitatives et quantitatives montrent que les photos filtrées suivant un critère spécifique rencontrent plus de succès et permettent un résultat optimal vis-à-vis du taux d’engagement au sein des réseaux sociaux.