Si l’écriture pour le web est un exercice courant dans les temps actuels, notamment lorsque l’on développe un blog, cette mission requiert méthode, organisation et adaptabilité. En ce sens, différentes pratiques existent pour traduire un résultat aussi cohérent que possible avec l’identité de son blog.

1. Quel est l’objectif de l’article ?

Avant toute chose, il est essentiel de définir au préalable un objectif. La rédaction d’un article doit, pour être pertinente, être associée à un but, quel qu’il soit (image à renforcer, mise en valeur d’un produit ou d’un service, travail sur le maillage interne…).

2. Quel sujet choisir et quels mots clés y associer ?

Il en est de même pour le choix des sujets, qui doivent naturellement répondre aux attentes des internautes visés. Ce faisant, la rédaction implique le choix de mots clés, en cohérence avec la sémantique de chaque document

3. Définir une structure pertinente

Voici la partie la plus technique de la rédaction d’un article de blog, dont l’organisation repose sur une technique qui sert de guide dans cet exercice.

Il convient de souligner l’importance indéniable du titre (H1) et de l’introduction en termes de visibilité, d’une part, du moteur de recherche et, d’autre part, du lecteur. L’introduction, en l’occurrence, sert de résumé d’article en deux ou trois phrases, permettant à un visiteur de jauger l’intérêt dudit article.

Les paragraphes de l’article doivent être aérés et s’accompagner de sous-titres (H2, H3…). Naturellement, ces derniers doivent suivre une certaine logique au regard du sujet traité. Pour une meilleure lisibilité, il est conseillé de privilégier des phrases courtes et les listes à puces, incluant les expressions clés identifiées au préalable.

Au-delà d’un contenu de qualité qui en dira long sur votre crédibilité, la longueur de l’article doit correspondre au thème de l’article traité, l’essentiel étant de faire en sorte que ce dernier comporte toutes les informations requises.

Enfin, le dernier paragraphe jouera un rôle de conclusion, voire d’incitation à l’action pour encourager un lecteur à réaliser une inscription, émettre des commentaires ou poursuivre la consultation d’autres articles, voire de produits.

4. Les points d’attention

Avant la publication d’un article, il est essentiel de vérifier un certain nombre d’éléments comme l’efficacité de la meta description, le choix d’une catégorie, le maillage interne, une éventuelle illustration et l’intégration de celui-ci sur les réseaux sociaux.

Certes, l’écriture pour un blog n’est pas difficile, mais requiert de la méthode et une préparation suffisante au profit de la qualité de chaque article.